Le coq de Barcelos

La légende du coq.
Il est une petite ville située au nord du Portugal, non loin de Braga qui se nomme Barcelos.
Un jour, dans cette ville un crime eu lieu. On ne connaissait ni la raison ni de suspects. Certains parlent d’argenterie volée, on ne sait plus très bien.
Mais à l’époque un pèlerin se rendant à Saint-Jacques de Compostelle, fut soupçonné par les habitants et un juge le condamna sans preuve, à être pendu.
L’accusé implora « Notre Dame », qu’elle fasse un miracle pour prouver son innocence.
On le conduisit à la potence, mais il demanda à revoir le juge qui l’avait condamné.
Son vœu fut exaucé.
Le  magistrat était en plein banquet avec quelques amis.
L’accusé affirma de nouveau son innocence et devant l’incrédulité des assistants, il montra un coq rôti qui était sur la table et s’exclama: « il est aussi sûr que je suis innocent, qu’il est sûr que ce coq chantera au moment où on me pendra ». Qu’on le pende  dit le juge.
Au moment où le pèlerin allait être pendu, le coq rôti se dressa sur la table et chanta.  Personne ne douta plus de l’innocence du condamné.
Quelques années plus tard il revint à Barcelos, où il fit ériger un monument en hommage à la Vierge et à Saint Jacques.
Le coq de Barcelos est alors devenu un symbole de foi, de justice et de chance qui s’étendit à la région de Barcelos puis au Portugal tout entier.

Lien Permanent pour cet article : http://aafpn.manaia.fr/?page_id=492

3 commentaires

  1. huguette Lacoste a dit :

    Grand merci,j’avais oublié les détails de cette légende!
    Mes petits enfants me demandaient ce que signifiait ce joli bouchon que nous avions rapporté du Portugal,il y a plusieurs années…
    j’aurai le plaisir de satisfaire leur envie de savoir:ce qui est toujours une bonne chose
    Merci

  2. hgh a dit :

    merci

  3. LAPLAINE MICHELINE a dit :

    PORTUGAL

    J’ ai beaucoup apprécié mon circuit au Portugal, trop court, mais intéressant.
    le pays est joli et les gens sont très sympathique. je me suis mise à apprendre le portugais mais quoique ce soit une langue latine, j’ai du mal avec l’accent, ce que je ne rencontre pas avec l’espagnol et l’italien – eh oui je suis une fada des « langues »
    micheline Laplaine

Répondre à huguette Lacoste Annuler la réponse.

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>