Pedro Álvares Cabral

Pedro Álvares Cabral

Avant son voyage qui conduisit à la découverte du Brésil, on connait peu de la vie de Pedro Álvares Cabral.

On croit savoir qu’il est né en 1467 ou bien en 1468 à Belmonte, qui se trouve à environ 20 km au sud de Guarda.

Le 15 février 1500, Cabral fut nommé commandant en chef de la Seconde flotte voguant vers les Indes, succédant ainsi à celle commandée par Vasco de Gama.

A la tête d’une armada de 13 navires et de 1200 hommes, Pedro Alvares Cabral, âgé alors de 33 ans, prit la mer à Lisbonne le 9 mars 1500 à midi.

Le matin du 14 mars, la flotte contourna les Canaries. Puis prit la direction du Cap Vert qu’elle toucha le 22 mars. La flotte franchit l’Équateur le 9 avril et mit le cap à l’ouest aussi loin du continent africain qu’il semblait possible vers ce qui était alors nommé la technique de navigation dite de la volta do mar (le « retour de la mer »).

Des algues aperçues le 21 avril,  laissaient penser aux marins qu’ils approchaient d’une côte. Cela s’avéra exact le lendemain après-midi, quand la flotte s’ancra près de ce que Cabral baptisa le Monte Pascoal (« mont de Pâques », car c’était la semaine de Pâques). Cette petite colline (586 mètres d’altitude), se situe dans l’État de Bahia à environ 62 km de la cité de Porto Seguro. Cabral prend possession de ces terres au nom de son roi, Manuel Ier.

La nouvelle terre, baptisée Santa Cruz par son découvreur, est ultérieurement dénommée Brésil d’après un bois local couleur de braise, le pao brasil (le Pernambouc), dont les Portugais feront le commerce.

Après une brève escale, il renvoya un bateau, commandé par Gaspar de Lemos, au Portugal pour informer le roi de sa découverte. Il repartit vers l’Est et doubla le cap de Bonne-Espérance au Sud de l’Afrique, explora les côtes du Mozambique. Il parvint à Calicut en Indes le 13 septembre 1500.

Il rentra à Lisbonne le 23 juin 1501.

Puis l’histoire ne fait plus aucune mention de lui

On découvrit à Santarem, dans le couvent de Graçaa, le tombeau de Cabral avec une inscription qui ne donne pas la date de sa mort.

On pense qu’il mourut en 1520.

 

 Pedro Alvares Cabral a l’approche des cotes du Brésil

Oeuvre de Francisco Aurélio de Figueiredo e Melo (1854–1916)

Lien Permanent pour cet article : http://aafpn.manaia.fr/?page_id=559

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>